Historique de l'APAS

L'association des partenaires des artisans du sahel (APAS), née de la sécheresse de 1984 au Sahel, participe activement depuis 1986 à la survie d'une population très démunie. Femmes et hommes organisés en coopératives, produisent vanneries, broderies, objets en cuir et objets en pierre de l'Aïr.
Nous essayons également de promouvoir l’élevage de chèvres et le jardinage de quelques familles, d’assurer des cours d’alphabétisation dans les campements.

Les commandes sont passées depuis Lyon à notre correspondant sur place qui les répartit selon les coopératives concernées, puis 2 mois plus tard ramasse la marchandise produite en payant comptant les artisanes et artisans.
Ici en France nous vendons sur les forums humanitaires, marchés bio, marchés de Noël...
Aujourd'hui nous cherchons de nouvelles possibilités de vente : magasins pour des expo-ventes sur un ou plusieurs journées, particuliers, revendeurs...
L'APAS est sur place la première à avoir réagi face au dénuement total de la population en 1984, grâce également à l'aide précieuse du Père Hervé de Bellefon de la mission d'Agadez à ce moment là. Depuis cette date, d'autres organisations permettent aussi à un certain nombre d'artisans de travailler dans cette région, et c'est tant mieux, mais nous n'avons avec elles aucun lien.
Nous sommes depuis le début, et demeurons, une petite structure composée d’une vingtaine de bénévoles, pour assurer la tenue des stands sur nos points de vente.
Notre comptabilité est tout à fait conforme et notre correspondant, visité régulièrement par l'un de nous, nous envoie des rapports détaillés sur l'activité des artisanes - artisans, en plus de tous les papiers indispensables, factures et autres....

Vidéo interview